Tiger Woods, représentant du golf : un jour, une histoire

0
224
Tiger Woods

Tiger Woods : une enfance isolée

Tiger Woods est né en 1975, d’un père afro-américain et d’une mère thailandaise. Son père fut le premier joueur de Base-Ball afro-américain de la Big Eight Conference. Son père, une fois à la retraite, jouait quotidiennement au golf. Tiger, depuis sa naissance a vu son père jouer. Dès qu’il a su marcher, Earl Woods, le père de Tiger, lui a mis un club dans les mains et très vite il a voulu en faire une star. À l’âge de 3 ans, il participait déjà aux émissions de télé pour parler du golf et pour montrer son swing. Son chemin était tout tracé. Son père le poussait tous les jours à l’entrainement à se surpasser. Il ne voulait pas que son fils fasse autre chose que du golf. Il isola alors son fils de toutes relations sociales. Earl poussa son fils et le fit participer à tous les tournois juniors possibles. Dont les championnats du monde Junior, qu’il remporta 6 fois dont 4 fois de suite. À 12 ans, Tiger reçoit une lettre de l’université de Stanford qui le courtise, mais il n’a pas l’âge. Tiger travaille seul. Lors de ses années au lycée, il ne pense qu’à une chose : le golf. Il joue en moyenne 10 heures par jour pour se perfectionner. Il commence à envoyer ses premières balles à plus de 300 yards, il n’a même pas 15 ans. C’est alors qu’il participe aux championnats des lycées avec des jeunes hommes bien plus âgés que lui mais personne ne peut lui résister. Il explose tout sur son passage. Tiger gagne ensuite les championnats du monde junior puis les championnats américains. Il devient par la même occasion, le plus jeune joueur et le premier afro-américain a gagné ce titre. Cela booste sa confiance malgré des tensions familiales où son père ne voit plus que part lui et l’empêche de vivre. Il est alors repéré par le PGA Tour, qui l’invitera à participer à un tournoi. Il a alors 16 ans et 2 mois et devient le plus jeune joueur à débuter un tournoi sur ce tour. Toutes les universités le veulent mais il choisit cette fois-ci, Stanford. Juste avant son entrée dans l’université il gagne le championnat amateur des USA. Grâce à ça, il va faire la couverture du New York Times et d’USA Today. Bill Clinton, le président, lui enverra même une lettre. En 1995, il est qualifié pour le Masters, et devient le 4ème joueur afro-américain à jouer ce tournoi. Lors de ce tournoi, il finit 44ème mais surtout premier du classement au drive. Il fait alors sensation auprès des journalistes. Il progresse ensuite au sein de l’université, il remporte une 3ème fois consécutive, le championnat national amateur, un record, en 1996. Ses années universitaires s’arrêtent et le voilà sur le PGA Tour. 

Une carrière hors du commun

Tiger Woods

Aujourd’hui, tous les fans de golf connaissent la carrière de Tiger Woods, ci-dessous, je vous ai tout de même mis un résumé de son palmarès mais ici, je vais m’attarder sur quelques passages marquants de sa carrière. En 1996, il commence sa première saison sur le PGA Tour. Lors des trois premiers mois de sa carrière professionnelle, il remporte les deux premiers tournois de sa carrière pro. Tiger Woods est un phénomène. L’affluence autour des tournois triple à chaque fois que Woods prend le départ d’un tournoi. En avril 1997, avant son premier masters professionnel, Woods est déjà une superstar : il est sportif de l’année 1996, il a un chauffeur privé, un contrat de 40 millions avec Nike et un de 20 millions avec Titleist. C’est déjà la superstar de ce sport sans avoir rien gagné de particulier. Il prend alors le départ le jeudi et explose tout le monde lors de ce tournoi. Il bat le record du tournoi en affichant un score de – 18. Après ce tournoi, il gagnera trois autres tournois et cela le placera numéro 1 mondial, dès le 15 juin 1997. Woods a alors 21 ans. Après un légère baisse due à un début de carrière hors du commun, il va renouer avec la victoire en majeur en 1999 à l’US PGA. Mais lors de l’année 2000, il va réaliser l’exploit de gagner trois majeurs, tous sauf le Masters. Il aura donc déjà gagné les quatre majeurs à seulement 24 ans, encore un record pour lui. En 2001, il gagnera son deuxième masters et il sera donc le seul de l’histoire à détenir en même temps les quatre majeurs en même temps, puisque le masters est le premier majeur de l’année. Personne n’a jamais fait ça. Année après année, il va continuer de gagner, même s’il connait un léger trou dans sa carrière entre 2003 et 2004, dû à un changement de swing. En 2008, il va décrocher son 14ème majeur, il a alors 32 ans et on se dit que tous les records vont tomber grâce à lui. Mais en 2008, son corps le lâche, plus particulièrement son genou. Il se fait opéré et son retour à la compétition est dur. En 2009, c’est le mental qui va lâcher à cause de son divorce dû à ses relations extra-conjugales. Il va ensuite enchainer les saisons sans coup d’éclat, sans gagner de majeurs. Et en 2014, il alors 38 ans, une autre partie de son corps lâche, son dos. Son physique ne tient plus à cause des entrainements trop intenses qu’il s’inflige depuis petit. Rien ne va plus dans sa vie jusqu’en 2017. Son corps lui fait mal et il ne dort plus. Il se gave de médicaments. Mais son mental va être de retour et à partir de 2018, il revient au golf pour gagner. Il va même gagner le dernier tournoi de l’année, tournoi très bien doté, son premier succès depuis 2013. En 2019, il va réaliser l’exploit de gagner une fois de plus le masters. Quel retour pour le Tigre ! 

Un palmarès hors du commun

Woods

– Masters : 1997 – 2001 – 2002 – 2005 – 2019
– British Open : 2000 – 2005 – 2006
– US Open : 2000 – 2002 – 2008
– US PGA : 1999 – 2000 – 2006 – 2007
– 109 victoires professionnelles
– 82 victoires sur le PGA Tour (1er ex-aequo de l’histoire)
– 15 majeurs en carrière (2ème de l’histoire)
– 683 semaines numéro 1 mondial (record)
– 8 participations à la Ryder Cup : 1 victoire

Tiger Woods : le golf dit merci

Commençons par dire que l’arrivée de Tiger est un évènement dans le monde du golf. Le golf à l’époque est un sport très restreint et très fermé. Avoir un afro-américain aux USA qui devient le meilleur joueur au monde très vite est un évènement. Sa participation à ce jeu va changer les mentalités. Le golf va devenir un sport populaire grâce à lui. Tout le monde va vouloir toucher un club de golf parce que Tiger Woods joue au golf. Il suffit de regarder la différence d’audience TV ou du nombre de spectateurs quand il est présent sur un tournoi. Tout change quand il est là. C’est la star du golf. Ce n’est pas encore le plus grand joueur au niveau du palmarès, quoique… En tout cas, c’est le plus grand joueur de l’histoire car le golf grâce à lui s’est fait connaitre au plus grand nombre. Son talent, sa personnalité et son histoire ont permis au golf d’être un des sports les plus pratiqués au monde. Si le golf en est là aujourd’hui, c’est grâce à lui, personne d’autre. Mais le jeu de golf a changé aussi. Personne n’a jamais frappé aussi fort que lui avant. Personne n’a jamais autant travaillé son physique que lui. Grâce à lui, le golf a évolué, c’est devenu un sport ultra-physique. Aujourd’hui, tous les jeunes joueurs le copient, ils passent énormément de temps en salle de musculation et essayent tous d’être de plus en plus puissants. Le golf grâce à Woods est devenu un sport physique et technique alors qu’avant il n’était qu’un sport de précision. Il suffit de regarder les parcours, ils ont tous été rallongé de plusieurs centaines de mètres pour contrer la puissance des nouveaux joueurs et de Tiger Woods. Le golf, c’est lui. Il a tout changé dans le golf, il l’a rendu populaire et il a changé sa pratique. Même s’il était très distant des fans et que son comportement le coupait du monde, il a été et est l’idole de milliers de golfeurs à travers le monde. Aujourd’hui, il s’ouvre plus et cela le rend encore plus populaire. Lorsqu’on parle de golf aujourd’hui, le premier nom qui vient en tête c’est le sien, aucun autre. C’est le plus grand de tous les temps, incontestablement. Je n’ai aucun doute que personne ne le détonera dans le futur, il sera toujours le plus grand. Il a mis le golf dans une autre dimension. Il l’a ouvert à tout le monde. Même lorsqu’il arrêtera, le golfeur le plus populaire sera encore Tiger Woods. Et cela veut tout dire, aujourd’hui quand on parle basket, on parle de Jordan, quand on parle de boxe, on parle de Mohamed Ali. Lorsqu’on parlera de golf dans le futur, on parlera de Tiger Woods. 

Retrouvez plus d’articles sur l’actualité du Golf dans la partie Golf du site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici