Thierry Dusautoir, le plaqueur : un jour, une histoire

0
166
Thierry Dusautoir France

Thierry Dusautoir : son parcours

Thierry Dusautoir a commencé le rugby à Périgueux. Il rejoint ensuite Bordeaux-Bègles en 2001 pour deux saisons, mais le club est relégué pour cause financière en 2003, il quitte alors le club et rejoint Colomiers dans la banlieue de Toulouse. Il n’y restera qu’une saison et y jouera 9 matchs. Le club sera lui aussi relégué pour raisons financières, il rejoint alors la côte Basque. Le Biarritz Olympique, une équipe du haut de tableau l’accueil dans ses rangs. Il y restera deux saisons et sera deux fois champions de France. C’est à cette période qu’il sera sélectionné pour la première au sein du XV de France. En 2006, il connaitra sa première sélection. En août 2006, il rejoint son dernier club, le stade toulousain où il y restera 11 saisons. C’est dans ce club qu’il explosera aux yeux de tout le monde. En 2007, il connaît son premier capitanat avec la France et sera classé 4ème de la coupe du monde lors de cette édition avec la France. En 2009, il sera officiellement le capitaine de la sélection. Titre qu’il ne quittera plus jusqu’en 2015 et l’arrêt de sa carrière nationale. Entre 2007 et 2015, il va pratiquement tout connaître : des titres de champion (Europe et France), une finale de coupe du monde et une consécration personnelle : le titre de meilleur joueur au monde en 2011 (son palmarès en fin d’article). Il est le deuxième Français à avoir ce titre après Galthié en 2002. Dusautoir est assurément un des plus grands joueurs de l’histoire du rugby français, son palmarès est impressionnant et son efficacité aussi. Si on devait faire une équipe-type toutes générations confondues du XV de France, il sera dans le XV titulaire et sûrement le capitaine de cette équipe. C’est une légende de notre sport malgré sa discrétion. Dusautoir n’était pas un joueur flamboyant mais un joueur efficace et c’est bien plus important ! 

L'homme de l'ombre

Dusautoir est un homme que toutes les équipes rêvent d’avoir. Même le sélectionneur des All-Blacks alors que sa nation domine le monde et a Richie McCaw dans ses rangs (il joue au même poste) déclara : « Dusautoir est un immense joueur, peut-être un des meilleurs qui soit à son poste. Thierry a un jeu posé, il est calme sous la pression, il joue avec sa tête à bon escient. Et c’est une bonne personne, il joue avec le bon état d’esprit. » Cette phrase résume parfaitement Thierry. Sur le terrain comme dans la vie, on ne le voit pas beaucoup mais pourtant il est partout et il est essentiel. C’est un joueur de l’ombre. C’est un énorme défenseur avant d’être un bon attaquant. Mais être efficace en défense au rugby, c’est souvent la meilleure des attaques. Il a été capable de réaliser 29 plaquages lors du quart de finale en coupe du monde 2007 face aux Blacks. Sa défense faisait de lui un joueur extraordinaire qui fallait avoir avec soi plutôt que contre. Sa façon de plaquer et de renvoyer l’adversaire chez lui était incroyable. Il détruisait toutes les attaques adverses les unes après les autres. Cet homme était un génie défensif et il donnait tout sur un terrain. La France et ses clubs peuvent lui dire merci pour tout ce qu’il a apporté au rugby français. Bravo monsieur Dusautoir ! 

Son palmarès

Palmarès collectif :
– Champion de France : 2005 – 2006 avec Biarritz – 2008 – 2011 – 2012 avec Toulouse
– Vainqueur de la coupe d’Europe : 2010 avec Toulouse 
– Finaliste de la coupe du monde : 2011
– Vainqueur du VI nations : 2010 (Grand Chelem)

Distinction individuelle :
– Meilleur joueur au monde : 2011
– Nombre de sélections : 80 pour 6 essais
– Record de capitanats en équipe de France : 56 

Retrouvez plus d’articles dans la partie Rugby du site

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici