Steph Curry, le joueur moderne : un jour, une histoire

0
201
Steph Curry - Bloc Sports

Steph Curry : son histoire avec les Warrios

Drafté en 9ème position en 2009 par les Golden State Warriors, Steph Curry n’a jamais changé de franchise. Il a toujours été fidèle à son équipe, qu’il a amenée trois fois au plus haut. Revenons sur son début de carrière. Après quelques années d’apprentissage de la NBA, Steph Curry a vu une équipe se construire autour de lui avec les arrivées de Klay Thompson, avec qui il forme le duo des « Splash Brothers » (dû à leur jeu) et avec Draymond Green. Ces trois-là sont le symbole des Warriors depuis 8 ans. Ils ont décroché 3 titres avec cette équipe. Kevin Durant et Harrison Barnes sont venus aider cette équipe, également. Ils ont amenés cette équipe au plus haut alors qu’en face un concurrent voulait tout rafler, il s’agissait de LeBron James, face à qui ils ont fait 4 finales (3 victoires – 1 défaite). Les Warriors ont donc privé James de nombreux titres. Mais les Warriors et en particulier Stephen Curry étaient plus forts et cela grâce à un jeu innovant qu’on n’avait jamais vu auparavant. Il a été élu deux fois MVP en NBA. Ce jeu, on y reviendra plus tard puisque c’est Curry qui insuffle ce style. 

Steph Curry - Cleveland - Bloc Sports

Les Curry : le basket en famille

Mais Stephen Curry, c’est avant tout une passion pour le basket. Et cette passion lui vient de son père, Dell. Lui aussi a été basketteur professionnel en NBA. Il a longtemps joué à Charlotte, il a arrêté sa carrière en 2002. Il n’a jamais rien en NBA, malheureusement. Mais il était déjà précurseur, puisqu’il était un fantastique shooter à 3 points. Il finit sa carrière avec plus de 40% de shoot à 3 points rentrés. Cette façon de jouer va inspirer ses deux fils. Puisqu’en plus de Steph, Seth, le petit frère est aussi un joueur de NBA qui est réputé pour son shoot à longue distance. Lui est à plus de 43% actuellement en carrière. Les Curry sont donc des shooters et cela a permis au Warriors de briller. 

Les Warriors - les invincibles

warriors - Durant - Green - Thompson - Curry

Les Warriors et les Splash Brothers ont à jamais changé le visage du basket et de la NBA. Leur coach Steve Kerr a une grande philosophie de jeu : le shoot à 3 points. Ils shootaient tout derrière l’arc. Sa stratégie était simple « tirer à 3 points c’est avoir un plus faible pourcentage de shoots rentrés mais c’est un point de plus par shoot ». Mais si vous êtes mauvais à 3 points, cette stratégie ne peut fonctionner. Mais avec des joueurs comme Curry et Thompson (et même Durant), cette stratégie était payante puisqu’ils sont aussi bons derrière la ligne qu’à l’intérieur. Ils ont sensiblement le même pourcentage à 2 points qu’à 3 points. Alors autant tout prendre derrière l’arc. Grâce à cette stratégie, ils ont fait 5 finales NBA en 5 ans avec 3 titres gagnés. Sur leurs deux défaites, il a fallut un LeBron James extraordinaire en 2016 et 3 blessés majeurs (Durant, Thompson, Cousins) en 2019. Grâce à leur jeu en 2016, ils ont réalisé l’exploit en saison régulière de gagner 73 matchs pour 9 défaites, une première en NBA. Cette saison était plus qu’important pour Curry, on y reviendra. 

Baby Face et son shoot : une révolution en NBA

Ci-dessous, 9 shoots à 3 points rentrés par Baby Face (un de ses surnoms) en finale de play-off face à Cleveland. Il est considéré comme le meilleur shooter de l’histoire. On a tous vu les vidéos de lui tirant depuis le banc à l’échauffement. Mais ce qui le caractérise c’est sa facilité à shooter. Il ne force pas quand il tire de loin et c’est sa grande force. Ne pas faire d’efforts quand on tire à longue distance est une vraie force. Mais son autre force, c’est qu’il est capable de dégainer très rapidement et cela est très compliqué à défendre pour les équipes adverses, il surprend tout le temps ses adversaires. Et quand il est en retard sur ses shoots, ses dribbles lui permettent de s’en sortir. Prendre autant de tir derrière l’arc et en mettre autant, c’est une première en NBA. Et il inspire beaucoup de joueurs. Beaucoup d’entre eux ne vont plus au cercle comme avant, ils shootent de loin, comme lui. À 32 ans, il est déjà le troisième marqueur à trois points en NBA. Il va vite prendre la première place avant la fin de sa carrière. Ray Allen détient encore ce record. 

Curry et les statistiques

Les statistiques, parlons-en. En plus d’être 3ème meilleur marqueur à 3 points, Steph Curry a quelques autres jolis chiffres à son actif. Il est le seul joueur en NBA à avoir plus de 30 points de moyenne en NBA sur une saison régulière en jouant moins de 35 minutes. Steph Curry depuis le début de sa carrière tourne sur une moyenne de 23,5 points par match en moyenne. Un score très haut pour celui qui a encore des belles années devant lui. 

Quelques records que détient Curry :
-Shoots à 3 points rentrés (402) et tentés (886) en une saison : 2016
-Nombre de points en prolongation (17) face à Portland en 2016
-98 shoots à 3 points rentrés en play-off en 2015
-Meilleur marqueur et meilleur intercepteur en 2016 (seul Jordan et Iverson ont fait ça également)

Il est également le premier joueur à faire un 50 – 40 – 90 avec plus de 30 points sur une saison régulière. Mais qu’est-ce-que-c’est ? 

L'objectif du 50 - 40 - 90

50 – 40 – 90 : c’est quoi ? 50 % des tirs réussis, 40 % des tirs à 3 points réussis et 90 % de lancers francs réussis. Steph Curry a réussi cela lors de la saison 2015-16. Et peu de joueurs ont réussi cela. Il est surtout le seul à avoir fait ça avec autant de points marqués et de tirs tentés. Les autres joueurs à avoir fait ça en saison régulière sont : Larry Bird (2 fois), Mark Price, Reggie Miller, Steve Nash (4 fois), Dirk Nowitzki, Kevin Durant et Malcolm Borgdon. 

Cette statistique pour beaucoup de joueurs est une obsession. Steph Curry essaie chaque saison de faire ça. Sur sa carrière, il est à 47,6% aux tirs, 43,5% à trois points et à 90,5% sur la ligne. Seul la stat au tir ne lui permet pas d’être à 50-40-90 sur toute sa carrière. Steph Curry a révolutionné le jeu en NBA, c’est l’un des plus grands champions qui n’ai jamais existé en NBA, profitons de le voir encore sur les parquets avant qu’il n’arrête, mais son empreinte à 3 points restera à jamais ! 

Retrouvez plus d’articles sur l’actualité du Basket dans la partie Basket du site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici