Ronaldinho, le génie : Un jour, une histoire

0
255
Ronaldinho - Brésil

Ronaldinho : un génie de plus au Brésil

Ronaldinho est sûrement une des plus grands génies du football qui n’est jamais existé. Il est sûrement le plus grand dribbleur de tous les temps. Il a inventé des gestes qu’aujourd’hui peu de personnes savent faire. Malheureusement, il n’a pas toujours eu, voire jamais eu, une conscience professionnelle. Plus intéressé par les soirées que par les entrainements, Roni a mis sa carrière en difficulté. Malgré un palmarès monstrueux et une reconnaissance aux yeux de tous, il aurait pu avec une meilleure hygiène de vie être peut-être le plus grand joueur de tous les temps. Personne n’a fait, ne fais et ne fera ce qu’il faisait sur un terrain de football. Revenons un peu sur la carrière de ce dieu du football. 

Le PSG a eu le flair

Ronaldinho - PSG

Après un début de carrière au Grêmio, le Paris Saint Germain décide de le recruter. Il arrive comme la grande star du PSG pour les prochaines années. Le Brésilien fait quelques plateaux télés avant même son premier match, ce qui définit l’engouement Parisien autour de lui. Il grandit difficilement au sein de l’effectif Parisien, composé à l’époque de grands joueurs (Okocha, Anelka, Heinze, Arteta). Les résultats sont décevants pour les Parisiens. Les joueurs partent ensuite en coupe du monde, on y reviendra ensuite, puisque cette édition change la vie de Ronaldinho. La saison suivante, il est le leader de l’équipe. Malgré ce statut, Luis Fernandez, le coach, ne s’entend pas avec son joueur. Le laissant souvent sur le banc à cause de son comportement extrasportif. Le PSG se décide donc à lâcher son joueur, au FC Barcelone, pour 27 millions d’euros, une énorme somme à l’époque. Il marque à jamais les supporters Parisiens grâce à ses actions de folies et ses gestes magiques. 

Barcelone : l'explosion pour Roni

À peine arrivée en Catalogne, le club lui donne le numéro 10. Cela présage donc d’un rôle plus qu’important au sein du club. Roni endosse vite ce rôle, dès la deuxième saison, il lance la dynastie du Barça. Il leur fait gagner leur premier titre depuis plus 5 ans. L’an suivant, il permet au club de gagner la ligue des champions et le championnat. Par la même occasion, il devient ballon d’or. Ronaldinho reste 5 ans en Catalogne. Sa dernière saison fût plus que compliquée. Peu de matchs joués et un jeune au club lui prend petit à petit la place de star, il s’agit de Lionel Messi. Lors de sa période au Barça, Roni a joué avec les plus grands, Puyol, Valdès, Xavi, Inesta, Messi, Eto’o, Henry et bien d’autres. L’attaque Barcelonaise faisait saliver le monde entier. 

Ronaldinho - Barcelone

Le numéro 10 en sélection

Ronaldinho a eu l’honneur de porter le numéro 10 de la sélection Brésilienne. Alors oui, beaucoup de joueurs ont joué avec ce numéro, mais peu de joueurs lui ont fait honneur, comme Pelé, Neymar, Kaka, Zico ou Roni ont pu le faire. Ronaldinho a porté le brésil sur son dos. Il a remporté le mondial 2002 avec une des plus belles équipes qui n’est jamais existée (Dida, Ronaldo, Cafu, Roberto Carlos, Rivaldo, Gilberto Silva,…). Egalement vainqueur de la coupe des confédérations et de la Copa America, Roni a tout remporté avec la sélection. Lors du mondial 2006, il porte sur lui un Brésil vieillissant, qui se fait éliminer par la France Zidane, en quart de finale. Après ce mondial, l’aventure Brésilienne sera de plus en plus compliquée pour lui, comme sa carrière. 

Le début de la descente pour Ronaldinho

Ronaldinho - AC Milan

Barcelone en 2008, décide de se séparer du joueur, le Barça change d’ère, et entre dans celle de Guardiola. Roni part alors en Italie, et à l’AC Milan. Là aussi, il côtoie des joueurs extraordinaires. Kaka, Silva, Maldini, Dida, Pato, Beckham, Gattuso, Inzaghi, Pirlo. Ses deux premières saisons sont assez catastrophiques, aucun titre remporté, malgré des bonnes performances. En 2010-11, l’AC Milan gagne le titre mais Roni joue à peine 11 matchs en championnat pour aucun but. Il file ensuite au Brésil pour finir sa carrière en changeant de clubs fréquemment (avec même une pige au Mexique). Ronaldinho finit sa carrière en 2015 à Fluminense, en jouant moins de 10 matchs et avec aucun impact pour son équipe. Roni finit tristement sa carrière dans l’anonymat complet. Il a été l’une des plus grandes stars du foot faisant même se lever le stade du Réal après une performance incroyable avec le Barça. Triste fin pour le plus grand dribbleur de tous les temps et l’idole de beaucoup de jeunes fans de foot. 

Retrouvez plus d’articles sur l’actualité du foot dans la partie Football du site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici