Coup de coeur de la rédac cette semaine : Romain N’Tamack

0
239
Romain N'Tamack - Bloc Sports

Notre coup de coeur : Romain N'Tamack

Toutes les semaines, on met en lumière quelque chose qui a nous plu : un club, un joueur, un évènement ou autres. Cette semaine c’est encore un joueur du XV de France qui va faire l’objet d’un article. Ce joueur c’est Romain N’Tamack. L’ouvreur du XV de France réalise des performances incroyables. De plus, il ne cesse de progresser alors on a voulu lui rendre hommage. Romain joue bien, il fait avancer les bleus. Quand on sait la pression qu’il y a quand on joue 10, il a l’air de ne pas la subir et d’être au-dessus de ça. La France avance grâce à lui. On connaît tous son jeu d’attaque, il est rapide et bon techniquement. Mais en défense, il assure. Et si on rajoute à ça, sa progression au pied (on y reviendra), il devient un des meilleurs. 

De la concurrence

La pression d’avoir le numéro 10 dans le dos est forte, surtout que pour une fois depuis bien longtemps, il y a du monde qui pousse pour avoir ce maillot. Trois jeunes joueurs veulent ce poste. Il y a N’Tamack, le titulaire, Jalibert, le remplaçant, et Carbonnel qui pousse derrière. Cela fait bien longtemps qu’on n’avait pas vu autant de concurrence à ce poste et tant mieux pour l’équipe de France. Mais Romain assure à ce poste et personne ne rivalise avec lui aujourd’hui. 

Sa polyvalence est un attout

Les médias lui ont longtemps rapproché sa polyvalence. Tout le monde a dit « il doit choisir un poste ». À ce que je sache, les meilleurs joueurs au monde sont aussi les joueurs les plus polyvalents (à part à certains postes spécifiques). Regardons celui qui est encore considéré comme un des meilleurs de tous les temps, Dan Carter. Oui, il jouait 10 chez les Blacks, mais je regardais le super rugby durant des années et je l’ai vu pas mal de fois avec le numéro 12 dans le dos chez les Crusaders. Son successeur chez les Blacks, Barrett, a fait une coupe du monde avec le numéro 15 dans le dos alors qu’il a tout le temps joué 10. Non loin de chez nous, Farrell assure aussi aux deux postes. Romain N’Tamack assure aux deux postes et il ne cesse de progresser. 

N'Tamack toujours en progression

L’an passé, j’adorais le voir jouer. J’adorais le voir attaquer les défenses. Il continue à le faire mais ce qui me marque cette année, c’est sa progression au pied. Il butte bien. Mais sa distribution est également exemplaire. L’image qui me vient en tête est sur l’essai de Fickou refusé. Sa vision du jeu lui a dit qu’il fallait envoyé une diagonale au pied vers son ailier. La vitesse à laquelle il a déclenché son geste et la précision de son coup de pied étaient assez incroyable. Qu’il continue comme ça et il fera les beaux joueurs du stade toulousain et du XV de France. 

Retrouvez plus d’articles dans la partie Rugby du site

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici