Boris Diaw, le lieutenant-capitaine : un jour, une histoire

0
187
Boris Diaw

Boris Diaw : son histoire

Boris Diaw était à l’INSEP avec Tony Parker et Rony Turiaf. Ensuite, il est repéré par Pau-Orthez, qu’il rejoint pour 3 saisons où il devient le meilleur joueur de la ligue. Il se présente ensuite à la Draft NBA, où il est sélectionné en 21ème positon par Atlanta. Il y restera 2 saisons. Pour ses deux premières saisons, il joue pas mal de minutes (25 en 1ère année et 18 en 2ème). Lors de sa troisième année, il est échangé et il se retrouve à Phoenix, pendant 3 ans. Là-bas, il progresse énormément et devient même MIP de la saison. Le MIP, c’est le joueur qui a le plus progressé de la saison. Un titre très populaire outre-Atlantique et qui prouve le niveau d’un joueur. Après trois ans, il rejoint Charlotte et devient un joueur majeur de l’équipe. Ses statistiques sont en hausse, il marque plus de 11 points de moyenne pendant 3 ans. Lors de sa quatrième saison à Charlotte en 2012, les relations avec le club sont moins bonnes et Bobo va prendre une grande décision. Il ne va plus faire partie d’un cinq majeur d’une franchise, il va devenir un joueur du banc et il va décider de baisser son salaire par deux, passant de 9 millions par an à 4,5 millions. Mais pourquoi ? Pour rejoindre son pote et un entraineur qu’il adore chez les Spurs. Mais l’autre but, c’est qu’il veut gagner un titre et il sait que c’est possible là-bas, alors il change de rôle pour soulever un titre. Il y arrivera en 2014 après une défaite en finale en 2013. Convaincant en sortit de banc, Bobo est très important pour les Spurs, il est prolongé de deux saisons et voit son salaire augmenté. Il a donc prit la bonne décision pour sa carrière. En 2016, il rejoindra Utah pour une dernière saison et pour encadrer Rudy Gobert, qui venait d’arriver en NBA, avant de revenir en France pour boucler la boucle. 

Le capitaine Français

Mais l’autre réussite de Boris Diaw, c’est l’équipe de France. Son objectif ? Il voulait ramener un trophée à la nation durant sa carrière. Diaw a commencé sa carrière avec l’équipe de France en 2002. Boris ne gagnera qu’un seul titre avec les bleus, en 2013, l’Euro. Il a longtemps attendu. Tout le monde est d’accord pour dire que la France du basket doit beaucoup à Parker mais peu de gens se souviennent que TP n’était pas le capitaine de l’équipe. C’était Boris Diaw. Il a amené au plus haut l’équipe de France, ce n’est pas celui qui prenait la lumière mais il était une pièce majeure de notre nation. Il était le roc de la sélection ! 

Le palmarès de Diaw

Tony Parker - Boris Diaw

Palmarès individuel :
– MIP (Most Improve Player – Joueur de NBA ayant le plus progressé) : 2006
–  Dans le 5 majeurs Européens de l’année : 2005
–  MVP de la Pro A : 2003
–  Meilleur Espoir Pro A : 2002

Palmarès collectif :
–  Champion NBA : 2014 – Finaliste en 2013 
–  Champion Pro A : 2001 – 2003

Palmarès en Equipe de France :
– Champion d’Europe : 2013
– 2ème du championnat d’Europe : 2011
– 3ème de la coupe du monde : 2014
– 3ème du championnat d’Europe :  2005 – 2015 

Un style de jeu particulier

Boris Diaw est sûrement l’un des seuls joueurs au monde à pouvoir jouer 5 postes en même temps, capable d’être meneur pour dépanner, grâce à sa technique, et capable d’être pivot grâce à son physique (2,03m – 115 kilos). Boris était un génie sur les terrains : il pouvait shooter, prendre des rebonds et passer la balle. C’était un joueur ultra-complet. Peu de joueurs sont capables de faire tout ce qu’il fait. L’avoir dans son équipe était un atout majeur. La France a eu de la chance de l’avoir durant toutes ces années. Il a toujours tout donné pour le maillot bleu alors merci Monsieur Diaw ! 

Retrouvez plus d’articles sur l’actualité du Basket dans la partie Basket du site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici